Au revoir Lionel – Résident de la Maison Relais Sichem

Lionel D. est décédé le samedi 7 novembre à l’hôpital Pellegrin à l’âge de 56 ans. Arrivé en février 2010 à la maison relais Sichem, Lionel est vite devenu une figure dynamique de la vie collective de la structure. Serviable et amical, il a fédéré autour de lui un groupe de résidents de la même génération tout en gardant une attention bienveillante à l’égard de tous.

Peu disert sur les raisons qui l’on conduit dans la rue, Lionel arborait fièrement sa carrière professionnelle et sa volonté de retrouver un emploi.

Il a bénéficié d’un contrat aidé avec l’association INSERNET dans lequel il s’est investi. Ce contrat terminé, Lionel a poursuivi sa quête d’emploi de manière obsessionnel et parfois déraisonnable, jusqu’à travailler dans un chantier louche pour un employeur fantôme et pour une paie virtuelle.

Dans un long couloir de portes closes, peu à peu, l’enthousiasme de Lionel a muté en désespérance.

A mesure que venaient se conjuguer défaut d’offre, incapacité, âge, addiction, problème de santé, Lionel déclinait.

Pour panser la douleur de l’inutilité, le Diaconat de Bordeaux a prit Lionel en stage. Au cours de cette période, il aura démontré un savoir faire, fait valoir une capacité à travailler en équipe, noué des relations de travail, partagé des moments de repos avec d’autres employés.

Toutes ces petites valorisations que le travail nous apporte et que nous oublions d’apprécier jusqu’au jour où l’on nous en prive.

En ces temps où notre attention est portée sur la dureté du précariat, sur l’odyssée des migrants, très humblement, Lionel nous rappelle que l’on meure aussi de n’être rien.

La Maison Relais Sichem