Mens sana in corpore sano – ou « nos poules font du sport »

Un sage de la fin du I siècle après Jésus Christ nous délivre une maxime, qui perdure encore de nos jours, une marque d’équipement sportif coréenne en a fait de l’acronyme son nom.

 

Quel rapport avec un poète satirique, des tennis de l’Asie de l’Est et des poules telles que Mam et Ré ?

 

Nos amies ont pris comme résolutions de se remettre au sport pour l’une et faire du sport pour l’autre.

 

Ô bien sûr sans prétention, sans pour avoir pour objectif de traverser l’Himalaya d’est en ouest en solitaire, sans escale ni assistance et en débardeur, non juste prendre soin d’elles.

 

Avoir accès à un espace qui permet de faire des exercices en douceur, de (re)découvrir son corps, d’avoir des courbatures, et d’apprécier de jour en jour ses progrès.

Pas un grand espace, juste 2/3 appareils, au sein de leur espace de vie, voilà ce qui ferait plaisir à Mam et Ré.

Elles en discutent, montent un projet dans ce sens, partent à la recherche de subventions, de dons pour finaliser cette idée.

Tellement motivées qu’elles ont même commencé à préparer l’endroit où se dresseront fièrement les instruments sportifs, en décaissant une bonne partie de leur jardin, en attendant de finaliser le budget.

 

Voilà un jour, pas si lointain si tout le monde nous aide, Mam et Ré feront du sport dans un espace zen, et le poète pourra être fier de sa maxime, car le passage au sein du CHRS Mamré leur permettra de repartir plus sereines affronter la suite de leurs parcours.

 

François AUVERT

Chef de service – CHRS Mamré