Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Récit d’une semaine de théâtre au CAU Trégey

Ce mardi 11 septembre, le Centre d’Accueil d’Urgence Trégey a accueilli « cette compagnie là » compagnie de théâtre contemporain, avec le metteur en scène Anthony Quenet et deux professionnels : Leïla et Emmanuel.
Nous avons eu une semaine pour créer une pièce de théâtre avec les personnes accueillies au CAU dans le but de la représenter lors de la fête annuelle du Diaconat, le 18 septembre 2018. Pour se faire, le CAU a mis à disposition la salle d’animation, en journée, de 9h30 à 16h30 avec le repas de midi compris.
Les personnes accueillies se sont inscrites sans obligation. Le premier jour, il était autorisé de venir voir ce qu’est le théâtre, de découvrir, sans forcément continuer par la suite. En effet, le théâtre peut intimider : on se parle, on se touche, on fait des grimaces sans pour autant se connaître. Le ridicule fait peur et il faut oser. C’est peut-être pour cela que quelques personnes nous ont quitté dès la deuxième journée comme une dame qui nous a dit avec un sourire timide « c’est trop pour moi ».

Le lâcher-prise, c’est difficile.
Au fil des jours, un groupe dynamique s’était construit. Nous étions 12. Certaines personnes avaient des rendez-vous important dans la journée, mais revenaient au théâtre directement après. Nous avons donc construit une pièce (inspirée de « Du soleil pour les gueux » de Alain Guiraudie) au rythme des personnes accueillies, selon leur présence, leurs envies, leurs angoisses de la représentation. Les personnes devaient s’approprier la pièce, il était donc important qu’elles aient le droit de choisir, de décider tout en étant guidées et conseillées par les professionnels. Tout le monde a l’air content d’être là, on sourit, on rie et on entend dire « ça fait du bien de rire toute la journée, on oublie pendant un instant nos problèmes ».

Le jour de la représentation, à 9h30, seulement deux personnes étaient là. Le stress monte, tant chez les professionnels que chez les personnes accueillies. Les autres vont-ils venir ? Comment fait-on s’ils ne viennent pas ? Au final deux personnes ne sont pas venues. Ce fut une journée mouvementée : des répétitions, des réglages de dernière minute, le trac qui monte. Mais le groupe était soudé, chacun encourageait l’autre. Une heure avant la représentation, une personne du groupe a refusé de monter sur scène, et cela peut se comprendre à la vue d’un public. Néanmoins, elle est restée jusqu’à la fin et c’est le plus important. Nous sommes montés sur scène à 20h00. Le spectacle s’est bien déroulé, les personnes accueillies étaient fatiguées mais fières du travail qu’elles ont fait ! Il y avait beaucoup d’émotion car à l’issu de cette semaine théâtre, beaucoup de liens s’étaient noués. Quelques dernières photos avec les intervenants du théâtre, de long au revoir et nous sommes rentrés au CAU Trégey.

Merci à tous les participants, organisateurs et bénévoles mais surtout  aux personnes accueillies qui ont osé monter sur scène lors de la fête annuelle pour nous offrir une belle représentation théâtrale.

Tina Escande – Stagiaire Monitrice-Educatrice