Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

A Mamré, Une chasse aux fantômes réussie !

Les résidents du CHRS Mamré se sont réunis mercredi 31 octobre afin de célébrer ensemble la fête d’Halloween.


PHOTO : Atelier bricolage et dessin / Cuisine / Sculpture de citrouille… avec Marc, Arthèze…

Une odeur enivrante de citrouille et de chocolat envahit les étages de Mamré, tandis que des bruits de crayons et des rires se font entendre du côté de la salle commune… Mais que se passe-t-il ?

 Au cours de la journée, les résidents ont pris part à deux ateliers. L’un était consacré au bricolage et au dessin afin de décorer la pièce aux couleurs d’Halloween. L’autre à la cuisine, ce qui a permis aux participants de dévoiler leurs talents culinaires autour de produits de saison.

Coté décoration, les participants enthousiastes ont tout d’abord vidé et décoré l’énorme citrouille (d’une vingtaine de kilos !) récupérée pour l’occasion. Puis, ils se sont attelés à la création de guirlandes de fantômes et chauve-souris, avant de parer la salle et d’égayer les tables pour le diner à venir. Toiles d’araignées et petites citrouilles étaient de la partie !

Côté cuisine, les restes de la citrouille ont servi à concocter une délicieuse soupe, servie après les gâteaux apéritifs et avant le gâteau au chocolat, également mitonnés par les résidents. Le Chef Marc reste modeste « J’ai vu qu’on avait besoin d’aide en cuisine, j’ai voulu rendre service alors j’ai mis la main à la pâte ». Heureux de l’expérience ? « Oui, je recommencerai avec plaisir ».

Personnes accueillies et salariés, déguisés et maquillés, se sont réunis le soir pour partager un moment agréable autour de ce repas, après avoir ôté les dernières traces de mousse à raser que le jeu des boites noires leur avait laissé sur les mains ! Selon certains témoignages, on y aurait même croisé un zombie…

La soirée s’est terminée par un combat sans relâche autour d’un blind test musical remporté haut la main par Daniel, « Ou est ma coupe ?! » s’exclame-t-il.

En cette journée placée sous le signe de l’horreur, aucune disparition n’est heureusement à déclarer !

 

                                                                                                                      Damien et Estelle